Académie Nationale de Metz - Sciences Arts Lettres

L'UTILE - devise de l'Académie depuis 1760

Dossiers

Mise en ligne le 10-09-2018

10 septembre 2018

NECROLOGIE : Roger BICHELBERGER

Roger BICHELBERGER (1938-2018)

Membre honoraire de l’Académie Nationale de Metz depuis 1982, notre confrère Roger Bichelberger, est décédé à Sarreguemines le 10 août 2018 dans sa 80e année. Né le 23 novembre 1938 à Alsting, il demeurait à Forbach. Professeur de lettres en retraite, il était très connu et apprécié en tant qu’écrivain et avait publié de nombreux ouvrages.

 

Son enfance a été marquée par la guerre, le malheur et la maladie. En septembre 1939, sa famille est évacuée en Charentes et revient en Moselle l’année suivante (épisode relaté dans son livre Une exode ordinaire). En 1945, son père meurt, laissant une épouse et 3 enfants sans ressources. Ses études dans des institutions religieuses sont interrompues en classe de 3e  par la maladie. Durant son service militaire, de 1959 à 1961, il reprend ses études par correspondance et réussit son baccalauréat en 1961, année où il épouse Denise Allemand.

Instituteur à l’école de Petite-Rosselle, puis professeur à Freyming-Merlebach et à Forbach, il réussit l’agrégation ès lettres modernes, puis un doctorat de troisième cycle. Avec ses élèves, il lance la revue de poésie PoéPro. Il crée en 1988 le Prix de la nouvelle littéraire à l’échelle de la Lorraine puis de la Région Grand Est.

En 1977, il devient membre du Jury du Prix Erckmann-Chatrian, dont il est lauréat avec son livre Les Noctambules et, en 1987, membre du Jury du Prix des écrivains croyants. Il est rédacteur occasionnel de revues telle que Vie et fraternité marianiste et Croire aujourd’hui, où il publie des articles essentiellement consacrés à la spiritualité. Critique littéraire au Républicain Lorrain, il collabore au magazine Panorama et au Figaro littéraire. Il est admis en 1982 comme membre correspondant de l’Académie Nationale de Metz. Il est également membre de l’Académie d’Alsace et de l’Association Européenne François Mauriac. En 1983, Roger Bichelberger reçoit le prix allemand Peter Wust, pour l’ensemble de son œuvre. En France, de nombreux prix littéraires viendront couronner son œuvre : Prix des écrivains d’Alsace et de Lorraine, Prix Erckmann-Chatrian, Prix des écrivains croyants, Prix Roland Dorgelès, Prix Terre de France, Prix Henri Mondor, Prix Roland de Jouvenel, Prix Eve Delacroix. Il reçoit également le Grand Prix du Roman de la Société des gens de lettres. Il a publié plus de 30 ouvrages, notamment aux éditions Albin-Michel.

 

Roger Bichelberger s’est toujours affirmé comme un chrétien qui écrit et non pas comme un écrivain chrétien.

 


Mise en ligne le 10-09-2018

10 juin 2018

NECROLOGIE : Gilbert PERCEBOIS

Gilbert PERCEBOIS (1930-2018)

Gilbert Percebois nous a quittés le 14 avril 2018 à Nancy, à l’âge de 79 ans. Il était entré à l’Académie nationale de Metz en 1982, comme membre correspondant. Il a été promu membre associé-libre en 1985, titulaire en 1988, puis, à sa demande, honoraire en 2010.

 

Il est né à Metz le 1er novembre 1930, ville qu’il quitta en 1951, pour rejoindre Nancy. Docteur en médecine en 1961, il opta pour l’enseignement et la recherche. Il poursuivit ses études et déroula sa carrière essentiellement à Nancy, mais aussi en Afrique du Nord (Algérie et Maroc), comme biologiste des hôpitaux et maître de conférences agrégé à l’Université. Auteur de nombreux travaux scientifiques et de plus de 150 publications, il était membre de nombreuses académies ou sociétés : Académie de Stanislas (dont il fut président), Société de médecine, Société de biologie, Société internationale de mycologie, Société française de l’histoire de la médecine… Il était aussi un des membre fondateur de l’Association lorraine d’histoire de la médecine, dont il assura le secrétariat général de longues années.

 

Il resta toujours messin de cœur et était un membre actif de l’Académie nationale de Metz. Il était membre, puis président de la commission « Sciences et agriculture » entre 1988 et 2005 et présenta plusieurs communications sur des sujets variés : La maladie de la pomme de terre en 1845, ses aspects en Lorraine en 1984 ; Ex-libris et fers de reliures du fonds ancien de la bibliothèque de la faculté de médecine de Nancy ; Le retour de Jules-Bastien Lepage.                                                                                                         

                                                                                                                     

 


Mise en ligne le 10-09-2018

10 mai 2018

NECROLOGIE

Hubert COLLIN (1938-2018)

Hubert Collin est décédé le 13 avril 2018 à Nancy, à l’âge de 79 ans. Il était entré à l’Académie nationale de Metz en 1974, comme membre correspondant. Il a été promu membre associé libre en 1979, titulaire en 1979, puis honoraire en 2010.

 

Né à en Nancy le 29 juillet 1938, d’une vieille famille lorraine, il avait obtenu son diplôme d’archiviste-paléographe en 1962, avec une thèse sur les châteaux au moyen-âge dans la région de Nancy. Successivement directeur des Archives départementales de la Haute-Loire, puis d’Auvergne, il reviendra dans sa Lorraine natale en 1978, pour prendre la tête des Archives départementales de Meurthe & Moselle jusqu’à sa retraite en 2003. Conservateur général honoraire du Patrimoine de France, il aura marqué de son empreinte les Archives départementales de Meurthe & Moselle au même titre que ses illustres prédécesseurs, Henri Lepage et Pierre Marot, tant comme administrateur que comme chercheur. Très actif, brillant conférencier, photographe et dessinateur, il était souvent sollicité pour des expositions, des recherches ou des traductions. Demandé par de nombreuses sociétés ou associations, il a donné d’innombrables conférences et publiés de nombreux ouvrages et communications. Il était membre actif de nombreuses académies et sociétés savantes de Lorraine et d’ailleurs, et titulaire de nombreuses décorations.

 

Pour l’Académie nationale de Metz, il a présenté sept communications, dont Garin le Lorrain et Gerbert de Metz, chanson de geste des XIIe et XIIIe siècles ; Aux origines du bassin sidérurgique de Briey ; La Rome des papes et l’église Saint-Nicolas des Lorrains ; L’architecture  romane à Metz et son apport à la Lorraine des XIe et XIIe siècles.

                                                                                                                                 


Mise en ligne le 13-02-2018

13 février 2018

Berlin en 1969 et en 2017

BERLIN à un demi-siècle d'écart

 

En visitant le Musée du mur de Berlin, lors du voyage de l’Académie Nationale de Metz en septembre 2017, il m’est revenu des flash-back d’un voyage effectué en novembre 1969, lors de mon service militaire dans les Forces Françaises en Allemagne. J’avais pu bénéficier d’une semaine à Berlin, organisé par les services sociaux de les FFA. Il me parait intéressant de comparer les photos que  j’avais prises alors avec celles de maintenant.

 

Arsène Felten


Mise en ligne le 10-09-2018

10 fevrier 2018

NECROLOGIE

Jean LANHER (1924 – 2018)

Jean Lanher nous a quittés le 4 janvier 2018 à l’âge de 94 ans. Il était entré à l’Académie nationale de Metz en 1983 comme membre correspondant et sera nommé membre associé libre en 2003.

 

Né le 31 octobre 1924 à Montmédy dans une famille d’agriculteurs, il a fait ses études secondaires à Verdun et ses études universitaires Nancy. Agrégé de grammaire en 1957, il a soutenu sa thèse de 3e cycle en 1966 et accédé à la chaire de philologie et d’ancien français de l’université de Nancy. Il a dirigé la confection de l’Atlas linguistique et ethnographique de la Lorraine romane (2 volumes parus en 1979 et 1981) et fait paraître Arts et traditions populaires de Lorraine la même année. Très attaché au territoire lorrain, il a publié la traduction des Contes de Fraimbois, V’là not Fauchette et Humour lorrain.

Il a obtenu le prix Erckmann-Chatrian en 2002 pour Le Pays de Montmédy, au fil des jours, août 1914 - novembre 1918.

 

Il a dirigé à partir de 1978 l’Institut de Recherche régionale de l’Université de Nancy II et était aussi membre de l’Académie de Stanislas.

Homme de sciences et de plume, Jean Lahner était aussi homme de dialogue, très courtois et affable. Il a consacré son énergie à encourager, soutenir et mener des actions de sensibilisation à la culture régionale.

Pour l’Académie nationale de Metz, il avait organisé une sortie à Avioth et Montmédy et présenté une communication : « Les civils en Lorraine occupée : l’exemple de la Meuse durant la Guerre 14-18 ».

 


 

 

Académie nationale de Metz - 20 en Nexirue - 57000 Metz - Tél. 0387752973 / Fax 0387755635 - academiemetz@numericable.com

© Académie nationale de Metz - 2011 - Tous droits réservés

Conception et réalisation Bialec