Académie Nationale de Metz - Sciences Arts Lettres

L'UTILE - devise de l'Académie depuis 1760

Conférences publiques

Mise en ligne le 28-01-2019

1er mars 2019

Conférence hors les murs Francis KOCHERT 1er mars

STREET ART : LES MURS ONT LA PAROLE

Dans le cadre de ses conférences hors-les-murs

l’Académie nationale de Metz vous propose une conférence

le vendredi 1er mars à 18h

 

à l’Hôtel de Ville de Metz

 

Street Art :

les murs ont la parole

 

prononcée par

Francis Kochert

 

Au cours de nombreuses missions à l’international comme grand-reporter, j’ai eu l’occasion de m’intéresser aux murs peints dans les lieux de conflit, de tension, à leur signification souvent aussi puissante qu’éphémère, que ce soit à Berlin, Gaza, Bagdad, Téhéran, Belfast, Brazzaville ou Los Angeles. Plus largement, ma curiosité s’est aiguisée au sujet du développement urbain du « street art » depuis les années 1970, qu’il ait un caractère politique, social ou simplement esthétique. Un véritable phénomène de société. Cette conférence propose d’examiner en images les murs à travers le monde, leur esthétique et leurs enjeux.

 

 

 

Mur dans le quartier "chicano" à los Angeles. Photo © F. K.


Mise en ligne le 05-02-2019

16 février 2019

Théâtre 16 février à 20h

JEANNE ET VINCENT ou 14-18 à METZ

 

Samedi 16 octobre à 20 heures sera jouée, sur la scène de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole, 

 

la pièce « Jeanne

et Vincent, ou 14-18 à Metz »,

écrite et mise en scène par Philippe Voivenel.

 

Cette pièce est l’adaptation de l’ouvrage de Pierre Brasme Metz, une ville dans la guerre (éditions des Paraiges), publié à partir du Journal de guerre de Jeanne Haas, dont l’Académie nationale de Metz possède l’original.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeanne et Vincent ou 14-18 à Metz


Mise en ligne le 05-02-2019

24 janvier 2019

Conférence 24 janvier Gal (2eS.) J.-C. Laparra

Un regard photographique sur la Grande Guerre. Mise en perspective historique du fonds KM.

Dans le cadre de l'exposition

 "Novembre 1918. De l'Empire à la République"

 

le musée de la Cour d'Or accueille la conférence intitulée

 

 La Grande Guerre en photos.

 Mise en perspective historique

 

présentée par

Général (2e S.) Jean-Claude LAPARRA, docteur en histoire, membre titulaire de l'Académie nationale de Metz

Nicolas CZUBAK, professeur détaché au service pédagogique du Mémorial de Verdun

 

 

jeudi 24 janvier à 18 h

Grenier de Chevremont

 

 

Les collections du Musée de la Cour d’Or à Metz comprennent des fonds photographiques, artistiques, et documentaires ainsi que des objets en rapport avec la Grande Guerre. Parmi le fonds de photographies anciennes figure un ensemble appelé fonds KM.

 

Le directeur du musée de Metz entre 1899 et 1918, le professeur Johann Baptiste Keune, avait compris l’intérêt de la photographie : en tant que chercheur et archéologue, il fut parmi les premiers à photographier des sites en cours de fouille et à publier les clichés dans des revues scientifiques ; comme directeur de musée, il organisa la prise de vue systématique des objets conservés.  Désigné en décembre 1914, par le commandement de la région fortifiée de Metz, comme responsable du Service de protection des œuvres artistiques et culturelles – service créé au sein de l’administration chargé d’administrer l’arrière-front allemand du saillant de Saint-Mihiel et d’une partie des arrières de la 5e armée allemande devant Verdun –, il est le sauveteur d’œuvres du patrimoine lorrain mises en danger par les hostilités. La conséquence de son activité est la constitution d’une collection d’environ un millier de plaques, de tirages et de montages, ayant pour origine les campagnes photographiques qu’il a organisées pour l’exécution de sa mission de sauvegarde. Ce fonds fit ultérieurement l’objet d’un projet de valorisation, dans le cadre d’un musée de la Guerre – Kriegsmuseum, en abrégé KM – qui ne fut pas réalisé.

 

L’examen de ce fonds suggère qu’en dehors de l’exécution de cette mission, Keune photographie ce qui l’intéresse. Il réalise ainsi des clichés représentant les personnes qu’il  rencontre ou à qui il rend visite et, au total, hormis ceux correspondant à sa mission, on a l’impression que beaucoup d’entre eux correspondent à des souvenirs. C’est pourquoi, en dehors du volet architectural, artistique et archéologique, le fonds qu’il a constitué ne restitue apparemment la guerre que très partiellement. Il présente pourtant un intérêt pour l’histoire de la Grande Guerre car il permet, sous réserve de connaître l’armée allemande, son environnement et l’histoire de la Grande Guerre, l’identification et la localisation de certaines formations allemandes ; surtout, il donne une vision de l’armée allemande dans l’arrière-front, une idée de son armement, de son équipement ainsi que de l’habillement des différents catégories de militaires, et un aperçu de leurs conditions de logement quand ils ne sont pas au front.

 

Toutefois, même si les clichés ne représentent jamais directement la guerre, il est possible de trouver un lien entre eux et certains événements. C’est ce que veulent montrer les deux conférenciers en animant une projection commentée. Elle prendra la forme d’une interprétation à deux voix de photos extraites du fonds KM et d’une comparaison de celles-ci avec des documents provenant d’autres fonds du musée de la Cour d’Or ou de divers fonds. Cette démarche permettra de donner, à ces vues du fonds KM, un éclairage particulier à la lumière de faits historiques d’une certaine importance, mais aussi d’informations tirées des domaines artistique et littéraire.   

 

http://musee.metzmetropole.fr

 


Mise en ligne le 05-02-2019

17 janvier 2019

Conférence hors les murs Arsène FELTEN 17 janvier à 18h

LES GARES DE METZ. Légendes et réalités.

Dans le cadre de ses conférences hors les murs

l'Académie nationale de Metz vous propose une conférence

le jeudi 17 janvier à 18h

dans le grand salon de l'Hôtel de ville de Metz

 

 

 

 

LES GARES DE METZ

légendes et réalités

  

prononcée par

Arsène FELTEN

 

 

 

Il est peu de monuments messins qui cumulent autant de légendes et continuent d’en produire de nouvelles que les gares principales de Metz, pourtant de construction relativement récente. Combien y en avait-il ? Gares militaires et surdimensionnées ou simplement gares commerciales et pour l’actuelle, archétype de la gare allemande, vitrine de la puissance germanique aux portes de la France ?  Appartements impériaux, ascenseur pour le cheval du kaiser? Jean Moulin y a-t-il été détenu ? Abus de langage ou problème de sémantique ?

Au travers de l’exposé de concepts ferroviaires  et militaires différents, de contextes géopolitiques et  économiques changeants selon les époques, cette conférence vise à recentrer l’histoire vers une réalité suffisamment belle pour se passer d’une maladie de notre temps : l’information non vérifiée ou non soumise à la critique.


Mise en ligne le 05-02-2019

16 décembre 2018

Colloque ANM en partenariat avec JECJ 16 décembre

Dans le cadre des

JOURNEES EUROPEENNES DE LA CULTURE JUIVE-LORRAINE , 

un colloque est organisé en partenariat avec  l'ACADEMIE NATIONALE DE METZ

 

dimanche 16 decembre

à l'Hôtel de ville de Metz 

10h30 - 16h 

 

  RACONTER  (storytelling)

 

Ce sont des récits qui, souvent à notre insu, contribuent à nous définir, à faire de nous ce que nous sommes sous bien des aspects, parfois contradictoires, de notre être ; des récits avec leur côté mythique même quand ils prétendent décrire des évènements qui ont bien eu lieu, et qui décrivent si bien la réalité, même quand il s’agit de mythes. C’est ce que le colloque que présentent conjointement l'Académie Nationale de Metz et l'Association des Journées Européennes de la Culture Juive- Lorraine se proposent de faire découvrir, sous des angles variés, historique, mythique, philosophique, religieux ou sociologique.

 

 

Pr. Philippe Walter, professeur émérite à l’Université de Grenoble-Alpes, membre de l’Académie nationale de Metz

Raconter un mythe

pour apprendre la langue des oiseaux

 

 

M. Jean Bernard Lang, docteur en histoire, membre de l'Académie nationale de Metz

Les historiens racontent.

Faut-il brûler le ″ Roman National ″ ?

 

 

M. Francis Kochert, président du festival "Passages", ancien grand reporter dans la presse quotidienne régionale, membre de l’Académie nationale de Metz

 

Grands reporters,

 du journalisme à la littérature 

 

 

Mme Elena Di Pede, professeur à l'Université de Lorraine, membre de l’Académie nationale de Metz

 

Tu raconteras à ton fils... (Exode 13,14)

Comment le récit façonne la mémoire et l’identité de l’Israël biblique

 

M. Jacques Sicherman, Ingénieur Général honoraire des Ponts et Chaussées, membre de l’Académie nationale de Metz

L'Histoire ou "des histoires ?

Les quatre visages du cosaque Chmielnicki

 

 

Invité d'honneur :

M. Marc Alain Ouaknin,  docteur en philosophie, professeur des universités,

Raconter c’est guérir.

Les fondements de la Bibliothérapie dans l’œuvre de Rabbi Nahman de Braslav (1772-1810)


 

 

Académie nationale de Metz - 20 en Nexirue - 57000 Metz - Tél. 0387752973 / Fax 0387755635 - academiemetz@numericable.com

© Académie nationale de Metz - 2011 - Tous droits réservés

Conception et réalisation Bialec