Académie Nationale de Metz - Sciences Arts Lettres

L'UTILE - devise de l'Académie depuis 1760

Agenda des Académiciens

Mise en ligne le 13-11-2014

8 octobre 2014

Conférence Nationale des Académies Résumé des conférences (J.-F. Muller)

  

 

 

ORLEANS, ville d'histoire et d'innovation

  

Programme des conférences

du Colloque CNA à Orléans 8 et 9 octobre

 

Orléans sur la courbe de la Loire et au cœur de la France

Patrick Villiers, professeur honoraire, Université de Boulogne-sur-Mer

 

Orléans ou le poids des représentations

Joël Mirloup, professeur honoraire, Université d'Orléans

 

L'Agriculture, vocation du Loiret

Xavier Beulin, président du CESER Centre et de la FNSEA

 

La Loire dans tous ses états

Joseph Picard, président honoraire de l'Académie d’Orléans et Pierre Gillardot,

professeur émérite, Université d’Orléans

 

La forêt d'Orléans, forêt épuisée, forêt restaurée

Pierre Bonnaire, ingénieur général honoraire du Génie Rural, des Eaux et Forêts

 

Deux écrivains orléanais dans la Grande Guerre : Maurice Genevoix et Charles Péguy

Géraldi Leroy, professeur émérite, Université d'Orléans

 

Orléans en 2040

Cyril Revaud, directeur de l'Urbanisme de la Ville d'Orléans

 

Des tisanes d’hier aux molécules de demain

Philippe Bernard, président-directeur général de Greenpharma

 

L’industrie cosmétique en Région Centre, stratégie et recherche

Jean-Luc Ansel, directeur général de la Cosmetic Valley

 

Orléans : pôle universitaire et de recherche

Marius Ptak, professeur émérite, Université d’Orléans 

 

Orléans : en avant, Mars !

André Brack, directeur de recherche honoraire, CNRS

 

  

 

 

Résumé des conférences

par M. J.-F. MULLER ,

vice-président de l'Académie nationale de Metz

 

 

Voir le diaporama


Mise en ligne le 04-12-2014

2 octobre 2014

Séance mensuelle de rentrée jeudi 2 octobre

 

Communications de :

 

Mme Annette LEXA-CHOMARD

 

L’homéopathie :

par-delà les querelles scientifiques,

vers une médecine intégrée ?

 

L’homéopathie, basée sur l’empirisme et l’expérience est une médecine basée sur la similitude pathologique, la dose infinitésimale (de substances minérale, animales, végétales) et elle est centrée sur l’individu et l’interaction de l’individu qui réagit à son environnement (physique, émotionnel..), ses symptômes étant souvent une réaction à cet environnement. Elle est utilisée surtout pour les maladies chroniques récidivantes (notion de terrain) et l’importance est accordée aux symptômes rares ou bizarres. Un homéopathe est avant tout une personne qui privilégie l’écoute, la compréhension et l’empathie.

                Subjectivement, le caractère naturel, traditionnel est parfois mis en avant pour justifier de son efficacité comme nombre de médecines non conventionnelles.  Cela  suffit-il  à expliquer son succès persistant en médecine humaine et vétérinaire ?

                Pourtant les travaux de recherche et les essais cliniques peinent à prouver l’efficacité de l’homéopathie.  Chercher à valider ou invalider l’efficacité de la médecine homéopathique à l’aide de la théorie et la méthodologie de recherche de preuve de la médecine conventionnelle comporte un biais épistémologique qui a conduit sans doute à cet impossible dialogue entre tenants et opposants de l’homéopathie.

                Aussi, par delà les querelles concernant la preuve mécanistique ( Affaire dite de la Mémoire de l’eau*, théorie informationnelle du Pr Luc Montagnier…) et clinique de l’efficacité du remède homéopathique, n’est ce pas une refonte radicale de notre système de pensée occidental hérité des Lumières qu’ils faut oser enfin penser ? Ne se doit-on pas d’abord d’oser poser les bonnes questions à savoir ce que notre société privilégie en terme de santé publique (médecine rationalisée par des gestionnaires, médecine d’intervention et non de prévention de la maladie, lobbyies, conflits d’intérèts des experts, occultation des complexités individuelles dans les essais cliniques, etc.) ?

                Une médecine de demain sera-t-elle capable de réintégrer l’homme dans son entier (l’homme étant plus que la somme de ses maladies) et prendre en compte des processus dynamiques (en interaction à tous les niveaux hiérarchiques), plus que des objets (gènes, molécules, sites d’action…) ?

 

 


 

Mme Marie Anne VANNIER

 

 L’iconographie des mystiques rhénans.

 

Peu connue et encore peu travaillée, l’iconographie des mystiques rhénans repose sur un paradoxe dans la mesure où Eckhart, Taule ret SUso préconisent le dépassement des images, l’Entbildung. Il n’en demeure pas moins qu’ils vivaient dans un monde où les images avaient une place importante et que l’oeuvre de l’un d’entre eux : Henri Suso a été largement illustrée.

 

 

 


Mise en ligne le 30-10-2014

25 septembre 2014

Sortie d'automne de l'Académie

 

  

Visite du Musée Lalique à Wingen-sur-Moder

 

et 

 

Visite du Centre International des Arts Verriers

du Pays de Bitche

 

 

 

 

L'Académie au Centre Internationnal

des Arts Verriers de Meisenthal


Mise en ligne le 12-09-2014

21 juin 2014

Rencontre des cinq académies du Grand Est samedi 21 juin aux Récollets

 

 

Rencontre des cinq Académies du Grand Est

Alsace, Besançon et Franche-Comté, Dijon,

Metz et Stanislas 

samedi 21 juin 2014

 au cloître des Récollets sur la colline Sainte-Croix

 

Les arts du feu :

verre, vitrail, cristal, émaux, céramique, vaisselle

 

Programme  

10h30  - ouverture de la rencontre

- allocution du Maire de Metz ou de son représentant

- présentation des activités de l’année écoulée par chacun des présidents des cinq académies

 

11h00 à 12h15             les communications : 

 

Académie d’Alsace :     

Jacques BASTIAN 

                                      Les Hannong : décors peints sur faïence et porcelaine à Strasbourg et Haguenau, 1721-1784.

 

Académie nationale Metz :    

Emile DECKER 

L’industrialisation de la production de faïence au XIXe siècle :

 l’exemple de la manufacture de Sarreguemines.

 

Académie de Stanislas :         

François LE TACON   

Le rôle de la verrerie de Meisenthal en Moselle

dans le développement des verreries artistiques en Europe.

 

 

 


Mise en ligne le 12-09-2014

12 juin 2014

Académie aux champs le 12 juin à Bliesbruck

 

visite de l'exposition

C'ETAIT LA ! Sous nos Pieds ...

Découvertes archéologiques de la Ligne à grande vitesse Est européenne

 

 

 

sous la direction de M. Jean-Paul PETIT, directeur du Parc archéologique  

 

 

 

 

 

 

Départ à 13h30 en autocar du parking de la patinoire , bd St-Symphorien

Retour 18h30 / 19h

 


 

 

Académie nationale de Metz - 20 en Nexirue - 57000 Metz - Tél. 0387752973 / Fax 0387755635 - academiemetz@numericable.com

© Académie nationale de Metz - 2011 - Tous droits réservés

Conception et réalisation Bialec